entrepreneuse-freelance-indépendante-3-ans

3 ans en tant qu’indépendante : bilan

On y est. Le fameux cap des trois ans en tant qu’indépendante est passé. On dit souvent que les trois premières années sont celles qui déterminent si un projet est viable ou pas. J’ai l’honneur de faire partie de ceux qui ont tenu le coup !

Sauter à pieds joints dans le monde de l’entrepreneuriat

C’est peu après avoir obtenu mon diplôme que je me suis lancée dans cette belle aventure. On me proposait une mission intéressante, et j’ai osé sauter à pieds joints dans le monde de l’entrepreneuriat.

Quand je me suis lancée, beaucoup de questions se posaient, de ma part, mais également de celle de mon entourage. Je ne savais pas, à ce moment-là, quelles expériences m’attendaient. J’étais loin de m’imaginer où tout ceci me mènerait. Mais une chose est sûre : si j’avais le pouvoir de revenir en arrière, je ne changerais absolument rien !

J’ai appris énormément à tous niveaux durant ces années. Je me suis formée, je me suis également affirmée en posant mes limites. J’ai pu réaliser des rêves, auparavant inimaginables, comme le fait de pouvoir travailler de chez moi avec mes propres horaires, et à ma manière, mais également de pouvoir envisager emmener mon ordinateur partout avec moi, même en Thaïlande.

J‘aime ce mode de vie car il me permet :

  • De me former au jour le jour. En effet, être entrepreneuse, c’est apprendre chaque jour de nouvelles choses concernant mon cœur de métier, mais aussi au niveau de mon développement personnel. Se lancer dans une activité en tant qu’indépendant(e), c’est également apprendre à se connaître soi-même.

  • D’accompagner mes clients dans leurs projets de communication digitale. J’aime les aider à atteindre leurs objectifs.

  • De me fixer de nouveaux objectifs, de décider d’emprunter un nouveau chemin professionnel sans avoir besoin de validation. J’aime développer mon offre, retravailler mon branding, diriger mon projet comme je l’entends. Personne n’a besoin d’approuver mes décisions, et cela me permet de me diriger tout doucement vers mon mode de vie idéal.

  • D’être libre de choisir mes horaires, mes tarifs, mon lieu de travail, et les projets sur lesquels je travaille. Ceci a été assez difficile à mettre en oeuvre.
    Quand je me suis lancée, je pensais encore un peu trop comme les salariés (« il faut travailler un tel nombre d’heures », « il faut que ça soit le client qui fixe le tarif », « je dois me rendre dans les bureaux de mes clients »…). Un tas d’éléments qui exercent un impact sur l’évolution professionnelle.
    J’ai décidé de m’affranchir de ces modes de pensées, et de mener ma barque avec un mindset entrepreneurial.
    Est-ce que vous imposeriez à votre boulanger de réduire ses tarifs, de venir cuire le pain chez vous, ou encore d’ouvrir son commerce à l’heure qui vous convient ? Non. C’est pareil pour un freelance.
    C’est l’étape la plus importante, et c’est globalement la prise de conscience qui a changé toute ma perception du travail.

  • De continuer à partager avec vous mes expériences et mes conseils. Parce qu’être indépendante, c’est chouchouter ses clients. Avoir le droit de partager mes connaissances au travers de mon blog et via ma newsletter et mes réseaux sociaux, afin d’aider les personnes qui en ont besoin.

Devenir entrepreneuse c’est vivre des montagnes russes. Bien sûr, ce n’est pas voir la vie en rose tous les jours. Il y a des jours où on se dit qu’on a pas assez de temps pour tout faire. Des moments où on a l’impression que rien ne va. Et on est souvent seul pour trouver la solution. Il est parfois difficile de partager ses états d’âme. Parce qu’on passe par des étapes uniques, et on n’est pas toujours compris par son entourage.

Mais mener son projet en tant qu’indépendante, c’est travailler constamment à son propre bonheur. C’est une étape tellement décisive au niveau de son développement personnel. On prend confiance en soi, on s’affirme, on s’informe, on découvre que nos anciennes valeurs ne sont plus les mêmes, on n’a plus le même rapport à l’argent, on a aussi une vie privée différente… Parcourir son chemin en tant qu’entrepreneuse, c’est construire chaque jour son mode de vie idéal. C’est tellement unique, et ça n’a pas de valeur ! 😍

entrepreneuriat-motivation-yes-you-can

Les trois premières années, hautes en couleurs, sont passées. Elles ont changé ma vie. Mais bon sang, j’attends impatiemment de voir ce que les prochaines apporteront !

Promis, je vous partagerai toutes ces expériences sur mon blog, et via ma newsletter ! Venez me suivre pour connaître la suite des aventures.

Envie de recevoir mes derniers articles, et des conseils supplémentaires concernant le copywriting et le marketing de contenu digital ?

Inscrivez-vous à ma newsletter !

5 réflexions sur “3 ans en tant qu’indépendante : bilan

Des questions ou remarques ? Laissez un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.